A la recherche de nos Origines

Recherche de ma famille bio et un peu de généalogie
 
Portail**AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pauline a retrouvé en 2002, speudo Picotine ou Pico

Aller en bas 
AuteurMessage
Picotine
Admin
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 73
Localisation : Gaspésie, Baie des Chaleurs
Emploi/loisirs : Comptable
Réputation : 8
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Pauline a retrouvé en 2002, speudo Picotine ou Pico   Sam 18 Avr 2009 - 10:45

Le tout débute en avril 1994. Mes antécédants socio-biologiques arrivent en juin. Oufffff je trouve que tout va trop vite. Prise un peu de panique je remets tout dans le tiroir de l'oubli. Mais peine perdue cela revient toujours à la surface. Au printemps 1995, je décide donc de prendre le projet pilote qu'on m'a offert. Le 22 août, ma Travailleuse Sociale me contacte. Nous jasons un bon 45 minutes. Elle me prépare tant bien que de mal à m'informer du décès de ma mère biologique. Que d'espoir envolé.

ON VIENT DE ME CAMBRIOLER.

Avant de terminer je lui dis: si des soeurs, des frères me recherchent de nous mettre en contact. Janvier 1996, ça y est une soeur biologique se pointe à l'horizon.

La joie, l'attente de sa lettre me semble interminable. Enfin elle arrive cette missive et le soir même je lui téléphone. Par la suite c'est à tour de rôle. Une soeur oui, une vrai soeur. Elle vient me rendre visite au mois de mai. Moi, j'y suis allée en août. C'est la grosse fête à chaque fois. Imaginez-vous, elle aussi est adoptée. On se retrouve donc toutes les deux à la case départ. Mais on espère toujours que d'autres viendront s'ajouter. Hélas! les années passent.

Cette première étape, je l'ai franchi du mieux j'ai pu. Pour appui, ma famille bien entendu. Quelques amies mais hors du domaine des adoptés. J'ai eu souvent besoin de respirer en cours de route.

Juillet 2001, je découvre la salle de "chat". Enfin des personnes de mon monde. Un soir de septembre on me propose de refaire venir mon dossier appellé "Action Urgente". Encore 5 longs mois d'attente. À sa réception je découvre le nom de ma mère biologique y est. Hourra! Hourra! il a oublié de le cacher. Mais quoi faire avec ce seul indice?

Le hasard veut qu'en juin dernier une autre amie m'offre la même possibilité mais cette fois à Montréal. Oufffff lui dis-je à part son nom, son année de naissance et de décès je n'ai rien d'autres. Elle part avec ces infimes informations.

Deux jours s'écoulent. Elle me donne sa date de naissance, de mariage et de décès. En plus elle retrace l'adresse et le nom de son conjoint, il est toujours vivant, il a 82 ans et son numéro de téléphone. Oufffff c'est quoi je fais avec tout cela.

Un autre ami de "chat" me suggère de me joindre à Suzanne Ouellet, enquêteur. C'est ce que je fais. Elle téléphone le conjoint de ma mère à quelques reprises. Tout va bien, les informations entre. J'apprends que j'ai une soeur qui a été placé en adoption et a retrouvé ma mère biologique en juin 1987. Deux frères, eux nés après son mariage. Suzanne doit rencontrer ce Monsieur au début août. Hélas! il est en quarantaine. Alors elle continue par téléphone. Là, tout s'entremêle, plus rien ne concorde. Sa lucidité en a mangé un bon coup???

Alors je décide de me tourner vers cette soeur inconnue. C'est mon seul espoir. Elle est rejoint le 14 novembre 2002. Elle est enchantée et en plus elle reçoit un des deux frères samedi. Hourra! Oui, ils sont tous d'accord, ils veulent nous connaître. Hourra!

Oufffff quelle semaine. Ma soeur que j'ai retrouvée en 1996 ne tient plus elle aussi. On partage ensemble à tous les jours. C'est l'extase, l'excitation, la joie mêlé à l'inquiétude. Mais on je recule pas.

Mercredi, 20 novembre 2002, nous sommes en téléphone conférence. Après les présentations c'est Ruth qui nous informe en gros du profil de notre mère. Même pas besoin de lui poser des questions. Elle a deviné ce que nous voulons entendre. Monique et moi, on l'écoute on ne veut rien manquer. Quel soulagement. Mon coeur palpite, come c'est doux, c'est super. Elle va nous envoyer la photo de notre maman que nous espérons depuis des années. Enfin un visage viendra effacer l'image imaginaire que je me suis faite dans ma mémoire. On échange ses coordonnés à chacun son tour. On se raconte en bref notre vécu. On se redonne rendez-vous pour la fin de semaine. Au téléphone bien entendu car aucun fait de l'internet.

Le tout s'amorce très positif. On est comblée et même j'ose dire favoriser par ce destin. Quelle belle famille nous ferons. Nous qui croyaient être que nous deux. Que la vie est belle. Monique, je suis fière de te donner aujourd'hui, cette soeur et ces deux frères. C'est le plus beau cadeau, je crois, je peux t'offrir.

Nouvelle de dernière minute. La rencontre se fera pour la fin semaine du 14 décembre à Québec. Super, Hourra! Yesssssssssss.

Mistigris, (Nathalie est ma fille adoptive) merci de tes encouragements, de ton support, de ton épaule. Merci à mon fils, Robin, de m'encourage à foncer. C'est-ils qui veulent tous les deux une nouvelle tante, de nouveaux oncles et peut-être une nouveau grand-père??? LOLLLLLLLLL Merci, à mon époux, Georges, même s'il reste plus en retrait accepte bien ma démarche.

Vous chers amis, chères amies, ne désespérés surtout pas. Continuer de l'avant. Un jour ce sera votre tour. Je vous souhaite de vivre des instants aussi extra-ordinaire. Je vous le dis cela en vaut la peine.

Merci à vous qui avez suivi mon cheminement. Sans vous et oui, sans vous je n'aurais pas eu la force de me battre seule.

Merci à toi Lyne pour cette salle de "chat" bi-hebdomadaire. Quelle bonne idée tu as eu. Si elle n'existait pas à quel place nous irions chercher le réconfort, la compréhension sans oublier la chaleur qui s'en dégage. Cette retrouvailles c'est grâce à toi, ta "communauté", ta salle de "chat". Ne l'oublie jamais ma chère Lyne.

Mercredi soir en allant vous rejoindre en salle de "chat", privée à part cela, j'ai ressenti une tendresse, une fraternité immense. Merci à vous tous d'avoir été là. Ce fut une joie de vous raconter cette nouvelle page de ma vie
.


###########################################


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR


Dernière édition par Picotine le Mar 29 Déc 2009 - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picotine
Admin
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 73
Localisation : Gaspésie, Baie des Chaleurs
Emploi/loisirs : Comptable
Réputation : 8
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Pauline a retrouvé en 2002, speudo Picotine ou Pico   Sam 18 Avr 2009 - 10:52

Magnifique rencontre les 13/ 14/ 15/ décembre 2002

Monique & moi notre coeur a fait boum boum.

Vendredi, 13 décembre 2002. Départ à 9.20 heures. La journée est longue sur l'autobus. Enfin, le pont de Québec. Plus j'avance, plus je m'approche de ma famille biologique. Mille et une questions flottent dans ma tête.

18.05 heures j'arrive au rendez-vous. Monique (que j'ai retrouvé en 96) est déjà arrivée de St-Jovite. 18.30 heures Claude et Robert arrivent de Montréal. Monique et moi, le coeur palpite. Nos regards se croissent. On sait que les instants à venir seront déterminants. Notre avenir est entre leurs mains.

Qu'ils sont beaux! Ils avancent tous les deux avec un large sourire, les bras grands ouverts près à nous accueillir. Oufffff que c'est impressionnant. Je me sens bien. Je suis si heureuse.

On échange, on partage le vécu de notre maman sans obstacle. Ils sont ouverts à nos questions et nous partage leur vécu avec elle. Que c'est agréable et quel apaisement.

21.20 heures environ, Ruth arrive de Sherbrooke. Oufffff qu'elle est émue en me regardant. Elle se sent mal. Va-t-elle s'évanouir? Elle se maîtrise. Et oui je suis la copie conforme de notre maman. Elle qui a eu la chance de la retrouver en 1986. Tout lui remonte en mémoire. Quelle accolade, quelle chaleur!

Vers les 22.10 heures elle nous donne à Monique et à moi les photos qu'elle nous a apportées. Difficile de vous exprimer l'émotion en voyant ma maman pour la première fois. Elle est si belle, si souriante, si attachante je me voudrais dans ces bras, la serrer tout contre moi. Mais hélas! je ne peux même pas lui dire "partie remise". Maman où que tu sois dans cet autre monde, je t'aime, je comprends, je ne te juge pas.

Les albums de photos se promènent des uns aux autres. Nos yeux, nos oreilles ne veulent rien manquer. Que c'est attirant, que c'est agréable et dans un climat de douceur et d'un calme solennel.

Les deux frères, leurs conjointes et le conjoint de Monique et la petite Mélanie se retirent vers les 1.00 heures du matin. Monique, Ruth et moi on se réunies dans la même chambre. On jase jusqu'à 4.00 heures. On est si bien. Quels beaux moments!

Samedi matin, on se retrouve tous les cinq seuls. On bavarde et déniche et comprend de mieux en mieux tout le vécu de notre maman. Nos frères ont toujours demeuré avec elle. Ruth a partagé les sept dernières années de sa vie avec elle. Les chanceux mais quel bonheur pour nous. Avec eux je me sens si près d'elle.

Après dîner mon fils, mon petit-fils et sa conjointe qui demeure tout près arrivent. Je lui dis: "regarde cette photo?" Il dit: " mais maman je ne t'ai jamais vu avec cette robe et ce collier?" Et là il réalise que c'est sa grand-mère.

Pour souper mon fils nous fait une réservation dans un super resto. Tous ensemble réunis c'est le gros "party des fêtes". La joie, le bonheur est au rendez-vous.

Ce soir ont est plus raisonnable, on bavarde jusqu'à 2.00 heures. Au matin je vais rejoindre Ruth dans sa chambre. Quel accueil! Monique vient nous rejoindre. C'est super et quelle complicité déjà entre nous.

Nous déjeunons tous ensemble. Midi quinze sonne. C'est déjà l'heure de mon départ pour l'autobus. Les accolades, les promesses de se revoir sont au rendez-vous. Comme je voudrais que le tout ne finisse jamais. Que le temps s'arrête ici. Mais hélas je dois les quitter.

Mon trajet de retour a été d'éternisé dans ma mémoire ces moments priviligiés. Je regarde et regarde encore les photos de ma maman, de son conjoint, de ma grand-mère, de mes deux frères et de ma soeur. Oufffff quel belle fin de semaine!



###########################################


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picotine
Admin
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 73
Localisation : Gaspésie, Baie des Chaleurs
Emploi/loisirs : Comptable
Réputation : 8
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Pauline a retrouvé en 2002, speudo Picotine ou Pico   Sam 18 Avr 2009 - 11:09










1ère photo: ma mère biologique, Pauline Landry

2e photo: ma grand-mère, Léa

3e photo: Mes frères et soeurs: Claude, Monique, Ruth, moi Pauline et Robert.

###########################################


ENSEMBLE, gardons L'ESPOIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pauline a retrouvé en 2002, speudo Picotine ou Pico   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pauline a retrouvé en 2002, speudo Picotine ou Pico
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la recherche de nos Origines :: Discussions :: Racontez nous votre Histoire :: J'ai retrouve-
Sauter vers: